LA CHAIR DES SONS

Des airs classiques d’Inde, d’Europe, d’Afrique racontent la vie humaine de la naissance à la mort… et même après

Sur une idée de Jean-Louis Sagot-Duvauroux et Serge Kakudji

Capture d’écran 2019-04-29 à 09.11.30.png
      Serge Kakudji .                           Jean-Sébastien Bach                     Souleymane Sanogo  

 

Le contexte

L’artiste congolais Serge Kakudji, maître dans l’art du contre-ténor, a interprété de nombreux airs du patrimoine classique et baroque européen dans les lieux les plus prestigieux. Il a aussi conçu des spectacles mêlant le chant lyrique de la tradition européenne aux rythmes et aux instruments d’Afrique. Il prépare sur ce principe un spectacle intitulé « Second souffle », dont le principal co-producteur est le Théâtre National de Chaillot, à Paris.

C’est à l’occasion d’un échange entre Serge Kakudji, Cheicknè Sissoko, virtuose du taman (percussion mandingue), Yah Kouyaté, cantatrice de la tradition griotique et Jean-Louis Sagot-Duvauroux, qui dirige le théâtre de l’Arlequin (Morsang-sur-Orge, 91) très lié à la vie artistique du Mali, qu’a germé l’idée d’un spectacle musical et chorégraphique mêlant les voix du Mali et des airs des patrimoines classiques européen et indien.

Le lien à l’Inde vient d’une tournée de Souleymane Sanogo, danseur malien, invité à représenter son solo La danse ou le chaos au festival des francophonies de Pondichéry. Il y rencontre un succès considérable, jonction réussie entre la danse contemporaine, la créativité de l’Afrique et la civilisation indienne. François Grosjean, alors directeur de deux Alliances françaises en Inde et consultant pour la programmation du Festival des Francophonies à Pondichéry est le pivot du projet dans ce pays.

Capture d’écran 2019-04-29 à 09.27.19.png

Cheicknè Sissoko                                         Yah Kouyaté

Le concept

Le titre proposé pour ce projet de spectacle musical et chorégraphique est « La chair des sons », par référence à une attention particulière apportée aux timbres et à l’art vocal. Les chants qui rythmeront le spectacle suivront le cours de la vie humaine, de la naissance à la mort – émerveillement, souffrance, amour, guerre, etc. – grâce à un programme d’airs de Bach, de chants griotiques maliens et à des airs du patrimoine musical indien. L’accompagnement de ces airs mêlera des instruments de ces trois traditions musicales. Au Mali, on s’appuiera sur le groupe Somanè, du percussionniste Cheicknè Sissoko et de la cantatrice Yah Kouyaté, qui regroupe des instrumentistes de grand talent dans presque toutes les familles d’instruments du Manden.

 

Capture d’écran 2019-04-29 à 09.17.14.png

La vie de trois figures emblématiques et des airs qui leur sont consacrés constitueront le fil du spectacle. Ces trois personnages sont Jésus, Krishna et Sunjata Keïta.

Le spectacle sera nourri d’éléments chorégraphiques portés par le danseur malien Souleymane Sanogo, qui vit entre Belgique et Mali et qui est sortant de P.A.R.T.S., la prestigieuse école de danse fondée par Anne Teresa de Keersmaeker. Un artiste africain reconnu assurera la chorégraphie.

La mise en œuvre

Trois lieux ont d’ores et déjà fait connaître leur intérêt pour participer à ce projet : l’Opéra de Massyl’Espace Marcel-Carné de Saint-Michel-sur-Orge (91) et le théâtre de l’Arlequin. Mais à dessein, cette note n’entre pas encore trop dans les détails de la mise en œuvre. Ce projet international doit murir en fonction des rencontres et des opportunités. Il nécessitera néanmoins trois étapes incontournables :

  • Une session malienne où Serge Kakudji prendra connaissance des instruments et des talents susceptibles de porter le projet.
  • Une session en Europe, tant pour dessiner dès le départ la co-production et la diffusion, que pour éventuellement associer des artistes de ce continent : compositeur, chorégraphe, décorateur…
  • Un session en Inde pour choisir les artistes qui participeront à l’aventure.

Un calendrier et une évaluation financière seront proposés en fonction de l’accueil qui sera réservé à l’idée de ce spectacle.

 

Contacts 

Serge Kakudji – +33 (0)6 24 14 71 70 – sergedeo@yahoo.fr

Cheicknè Sissoko (groupe Somanè, Mali) – +223 70 32 04 96 – nguikasomane@hotmail.com

J-L Sagot-Duvauroux (théâtre de l’Arlequin, France) – +33 (0)6 76 68 34 81 jlsd@club-internet.fr

François Grosjean (Festival des Francophonies à Pondichéry, Inde) – françois.grosjean@gmail.com

Lévis Togo (délégué général Culture en Partage, Mali) +223 74 49 89 29 – levistogo91@gmail.com

octobre 1 @ 08:20
08:20

Avez vous apprécié? Partagez-le!

Cliquez ici pour donner votre avis sur une de nos créations !